Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Action Pierre Vaugirard, Agence immobilière PARIS 75015

L'actualité de CENTURY 21 Action Pierre Vaugirard

Bonus sur les plus-values : le temps passe vite !

Publiée le 01/02/2014

Qui pourrait l’oublier ? Les plus-values immobilières réalisées sur la vente d’une résidence secondaire ou d’un bien acquis en investissement locatif sont soumises à un prélèvement d’impôt sur le revenu de 19% ainsi qu’à des prélèvements sociaux à hauteur de 15%.

Rappel nécessaire : Source de modifications récurrentes, la fiscalité des plus-values immobilières a été une nouvelle revue en septembre dernier : un adoucissement assorti d’un bonus, soit une opportunité pour les propriétaires désireux de se séparer d’un bien acquis dans les conditions précitées.

-          Si la durée totale de détention du bien est supérieure à 22 années, tant mieux : vous bénéficierez de l’exonération totale, alors qu’il vous aurait fallu attendre 8 années supplémentaires avant le 1er septembre 2013 ;

-          Si vous vendez un bien acquis depuis moins de 22 ans, vous bénéficierez d’abattements plus favorables que selon le précédent calcul au-delà des cinq premières années de détention du bien qui elles, ne rapportent rien.

Profitez du bonus !

Depuis le 1er septembre dernier et jusqu’au 31 août 2014, un abattement supplémentaire équivalent à 25% viendra réduire la facture après la déduction des abattements applicables selon le nombre d’années de détention du bien et le nouveau barème (soit 6% de la 6ème année de détention et jusqu’à la 21éme et 4% la 22ème.

Fait exceptionnel : le bonus concerne également la CSG, qui n’a par ailleurs bénéficié d’aucun adoucissement et dont l’exonération totale ne peut intervenir qu’après 30 ans de détention d’un bien.

Rappelons enfin que les biens acquis au titre de résidences principales restent totalement exonérées de la taxe sur les plus-values immobilières.

Notre actualité