Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Action Pierre Vaugirard, Agence immobilière PARIS 75015

L'actualité de CENTURY 21 Action Pierre Vaugirard

Jardinets partagés au cœur de nos rues

Publiée le 02/04/2014

L’époque est au partage, au collectif, au participatif. Il est vrai que nous pouvons tous, individuellement, améliorer notre cadre de vie au quotidien. C’est là tout l’intérêt des jardins partagés, rassemblant autour des bulbes et autres plantations, des citoyens aux mains vertes.

C’est aussi l’objet de cette nouvelle démarche originale qui commence à « fleurir » dans les rues du 15ème arrondissement.

De quoi s’agit-il ?

Vous l’aurez peut-être remarqué, au pied de certains arbres récemment plantés, ont été installés de larges rectangles de terre entourés de coffrages faits de rondins. Alors certes, ce cercle protecteur évite les dommages que pourraient entraîner les pas des piétons ou des stationnements peu scrupuleux. Mais à terme l’objectif est tout autre et d’ailleurs quid de ces rectangles de terre laissés vierges ? Ils sont tous simplement disponibles pour que les habitants de la rue ou du quartier puissent y faire des plantations !

Comment ça marche ?

Pendant deux ans (premières années de croissance des arbres initialement plantés) vous pouvez laisser libre cours à votre créativité et faire vos propres plantations. Bulbes, graines, plantes aromatiques, vivaces ou annuelles, tout est permis, sous réserve du respect de quelques règles élémentaires, soit ne pas utiliser de pesticides ni d’engrais et ne pas non plus ôter de terre ou creuser trop profondément. Bref, rien de bien contraignant au regard du plaisir de participer activement à l’embellissement de nos rues !

On trouve aujourd’hui de ces petites surfaces libres avenues de Suffren et de la Motte-Picquet par exemple ou encore sur l’esplanade devant le parc André Citroën etc.. Et ce n’est pas fini puisque d’autres jardins miniatures seront encore installés prochainement. A noter également que les plus belles réalisations seront publiées dans le journal du 15ème.

Vous rêvez de jardiner et n’avez pas de balcon ? La compensation est trouvée : c’est en bas que ça se passe, dans les rues de votre quartier !

Notre actualité